Il y a quelque chose dans l’air : des allergènes en suspension

Il y a quelque chose dans l’air : des allergènes en suspension

Le pollen et les spores se multiplient au cours des mois d’été, et plusieurs personnes allergiques se réfugient dans leur demeure. Il y a cependant le problème des particules allergènes transportées dans l’air qui se déposent sur les meubles, les tapis et les planchers. Ces particules sont de différentes tailles et sont mesurées en microns. Plus une particule est de grande taille, plus elle se déposera rapidement. Le pollen et les acariens sont de plus grande taille, et se déposent sur les surfaces d’une pièce plus rapidement que la moisissure.

Compte tenu de ce fait, il pourrait y avoir plus d’allergènes sur les surfaces de votre bureau que dans l’air. Les allergènes sur les surfaces peuvent facilement être propulsés dans l’air lorsqu’un employé s’assoit sur sa chaise ou se déplace dans le bureau.

Alors quelles mesures pouvez-vous prendre pour améliorer la qualité de l’air intérieur de votre bureau?

Un nettoyage rigoureux peut améliorer la qualité de l’air intérieur, et réduire les symptômes d’allergies. Vous devez d’abord éliminer la source du plus grand nombre d’allergènes possible en ayant recours à une des méthodes suivantes :

Passer l’aspirateur régulièrement. L’aspirateur aide à réduire les allergènes à un minimum. Il est cependant important d'utiliser le bon équipement. Le meilleur aspirateur est muni d’un filtre HEPA (à haute efficacité) et d’un réservoir qui peut emprisonner la saleté et les allergènes pour les éliminer de façon sécuritaire hors des lieux de travail.

Épousseter les surfaces dures. Il est important d’utiliser un équipement qui emprisonnera la poussière et les allergènes des surfaces dures. L’époussetage traditionnel déplace la poussière et le pollen plutôt que de les éliminer. Des chiffons en microfibres et autres équipements d’époussetage spécialisés emprisonneront ces particules et réduiront sensiblement les particules, les allergènes, les COV et les bactéries en suspension dans l’air.

Nettoyez les tapis. Un tapis nettoyé par un expert contribue énormément à la salubrité générale d’un édifice. Les fibres du tapis agissent comme un filtre et emprisonnent la poussière, le pollen et d’autres allergènes qui seraient autrement en suspension dans l’air qu’on respire. Un nettoyage régulier des tapis retirera ces contaminants et substances indésirables, comme les allergènes.

Supprimer la poussière des principaux points d’accumulation. La poussière et les particules s’accumulent rapidement dans les conduits d’air, les évents d’aération et autour des appareils électroniques. Il est important de supprimer la poussière de ces secteurs pour éliminer les contaminants et les allergènes; vous y parviendrez en vous assurant d’effectuer un nettoyage régulier de ces zones tout au long de l’année.

Utilisez des produits de nettoyage écologiques. Il est important d’utiliser des produits écologiques plutôt que des produits chimiques agressifs – surtout lorsque les employés sont plus sensibles aux allergènes – puisque les produits chimiques peuvent, en bout de linge, aggraver le problème de santé et causer d’autres allergies.

En suivant ces étapes, vous procurerez à vos employés un milieu plus salubre, et contribuerez grandement à maintenir un milieu de travail sain où vos employés se sentiront bien.